Canfraneus, une nouvelle vie pour la ligne Pau-Canfranc-Saragosse

Le projet se poursuit avec un nouveau comité de programme le 24 mars 2022

Les partenaires se réunissent tous les trimestres dans le cadre de Comités de Programme, lieu d’échanges et d’arbitrage sur les programmes d’études pour la réouverture de la ligne ferroviaire transfrontalière. Le jeudi 24 mars 2022, Alain Rousset, Président de la Région Nouvelle-Aquitaine a reçu les partenaires du projet à Bordeaux. Etaient présents : José Luis Soro Domingo, Conseiller pour l’Organisation du Territoire, la Mobilité et le Logement du Gouvernement d’Aragon, Casimiro Iglesias Perez Directeur Général de la Planification et de l’Evaluation du Réseau Ferroviaire au Ministère des Transports espagnols (MITMA), et Nirina Delaguillaumie Adjointe au chef de bureau DTFFP/IF1 de la Direction Générale des Infrastructures, des Transports et des Mobilités du Ministère de la Transition Ecologique.

Ce fût l’occasion pour chaque partenaire de présenter l’état d’avancement des actions en cours et de les coordonner. Le dernier comité de programme s’était tenu en décembre dernier à Madrid.

C’était la première fois depuis le début du programme d’études de réouverture de la ligne qu’un Comité de Programme s’est réuni à Bordeaux. Par la voix de son Président Alain Rousset, la Région Nouvelle-Aquitaine a réaffirmé son engagement aux côtés des autres partenaires, et sa volonté d’avancer collectivement vers la réouverture complète de cet axe  ferroviaire transfrontalier, inscrit depuis 2013 dans le Réseau transeuropéen de transport (RTE-T).

L’instance politique de pilotage du projet « groupe de travail quadripartie » s’était réunie le 28 février dernier à Saragosse, et avait pris des décisions importantes pour la poursuite du projet, constituant des jalons essentiels vers la réouverture complète de la ligne dont la validation des spécifications techniques communes du projet, qui permettront de faire circuler des trains de bout en bout, de Pau à Saragosse.

Ce Comité de programme a été l’occasion de définir un calendrier de travail pour l’année 2022, pour pousser le plus loin possible les modalités administratives, budgétaires et de gouvernance de la création de la future structure commun de gestion du projet.

Egalement, suite à l’engagement partagé des partenaires pour se positionner sur les prochains appels à projets (AAP) européens, le comité de programme a échangé sur les modalités administratives pour répondre à  l’AAP 2022-2023 au titre du Mécanisme d’Interconnexion en Europe (MIE), afin de compléter les études, notamment celles qui seront nécessaires au lancement de l’enquête publique côté français et réaliser les travaux nécessaires pour avancer vers la réouverture de la ligne.

L’Union Européenne qui soutient activement ce projet dans le cadre du Mécanisme pour l’Interconnexion en Europe, apporte un appui politique et financier essentiel pour mettre en œuvre les programmes d’études pour la réouverture de la ligne et du tunnel ferroviaire transfrontalier du Somport.